Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2005

Colonialisme

Le 6 Aout 2005








Messieurs,



J’avoue avoir lu avec surprise dans votre numéro du 6 aout, l’analyse que Philippe Bernard qui mène de tous temps le combat contre le colonialisme, intitule: “Niger : les leçons d'une "famine" annoncée”.
On ne peut, comme lui, qu’être navré et scandalisé par le spectacle de ces enfants mourrant de faim, mais quand il finit par qualifier d’ “ardente nécessité” que l’on prenne conscience que “des pays cumulant trop de handicaps ne peuvent pas décoller par eux-mêmes,(...) sans une aide extérieure ciblée, massive et durable”, je me dis que l’on ne peut écrire cela et condamner en même temps le colonialisme qualifié de spoliateur.
Considération distinguée.

16:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Le Monde et l'exclusion

Le 27 juillet 2005








Messieurs,



Dans Le Monde 2 du 23 juillet 2005 Edwy Plenel s’indigne de ce qu’ Edgar Morin qui se dit “juif spinozant”, ait été condamné pour diffamation raciale “a raison d’un énième article sur le conflit israëlo-palestinien” publié par Le Monde en 2002 et ce “au vu de deux paragraphes isolés du contexte”.
Fort bien, je ne peux qu’approuver, mais Le Monde me semble mal placé pour protester car n’avez vous pas aussi pratiqué l’ exclusion? souvenez vous de la ridicule affaire Renaud Camus, de Garaudy et ses mythes et de Régis Debray et ses Serbes.
Ne venez vous pas de m’exclure en désactivant mon Blog pour racisme - quand on veut noyer son chien on dit maintenant qu’il est raciste - parce que j’évoquais la colonisation de l’Afrique du Nord par les Arabes au 7° siècle.
Je me sens aussi “comme Joseph K. le héros du Procès de Kafka incapable de prouver (mon) innocence (...) face à une accusation absurde”.
Considération distinguée.

16:32 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Bouteflika et l'Histoire

Le 6 juillet 2005








Messieurs,



Ainsi, comme vous nous en informez le 5 juillet, M Bouteflika considère que La France “pervertit l’Histoire” et fait preuve de “cécité mentale”.
Il considère le colonialisme comme l’ “un des plus grands crimes contre l'humanité que l'Histoire (ait) connus “.
Monsieur Bouteflika semble ignorer que jusqu’au septième siècle -souvenons nous de Saint Augustin évêque d’Hippone - l’Algérie a été terre chrétienne, avant d’ être envahie et colonisée par les Arabes qui ont imposé leur religion, ce que la France n’a pas fait, et que donc leur présence n’est pas plus légitime que ne fut celle de la France.
De toutes façons l’amitié ne se décrétant pas je ne vois nullement la nécessité de signer un traité en ce sens avec l’Algérie.
Considération distinguée.

16:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Rebeu et Renoi

Le 3 juillet 2005






Messieurs,



Depuis que Le Monde a découvert le racisme dans les cités, il fait preuve du prosélytisme du jeune converti, ainsi des deux articles parus le 1° juillet sous la signature de Marion Van Renterghem qui ne parle plus que verlan: renoi, rebeu, céfran, pour traiter de la vie des "4000" ... elle en a plein la bouche.
J’ai beaucoup aimé sans trop y croire l'idylle du jeune Mahmoud Montaigu et de Nadia Capulet. Mahmoud est si gentil , si serviable mais bizarrement il se ballade avec un révolver et "défouraille" vite fait.
Le plus étonnant c'est que personne n'est raciste ni les renois ni les rebeus "Mais il y a cette idée ancrée qu'il faut rester parmi son peuple" et d'autre part "L'autre conflit oppose les anciens immigrés aux plus récents. Autrement dit les Beurs aux Noirs".
Mais nous les "Gaulois" qui sommes chez nous depuis des siècles, avec nos habitudes et nos paysages pleins d'églises, il nous est interdit de nous sentir agressés par les immigrés inassimilables, les violences et l'insécurité dans les rues et les transports, les zones de non-droit, les trafics en tous genres, les histoires de voile et de viande de porc, les mosquées qui prolifèrent et l'islamisme, tous ces dérangements qu'on nous impose au nom d’une "tolérance" forcée.
Je pense qu’il y avait moins de mores dans toutes les Espagnes avant la reconquista.
Considération distinguée.

16:29 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Quelque chose de pourri...

Le 26 juin 2005




Messieurs,


Je pense intéressant de rapprocher deux informations données par votre numéro du 23 juin.
Tout d’abord je lis qu’au Danemark “... la fiscalité que nécessite la mise en œuvre de la politique sociale y est conséquente et a pour corollaire une politique d'immigration très restrictive. Le Danemark consacre une part aussi importante de son budget à l'emploi que la France pour un nombre de chômeurs deux fois moindre, mais fonde cette logique de solidarité sur une logique ethnique qui n'appartient pas à notre tradition républicaine.”
Je pense qu’il faut traduire que le Danemark pratique la préférence nationale.
Il est vrai que, comme chacun sait, le Danemark est un royaume où d’ailleurs il y aurait quelque chose de pourri, ce qui lui permet de s’affranchir de toute “tradition républicaine”. Reste à savoir si cette tradition est réellement ancrée en France et je pense qu’il serait intéressant de s’en assurer par exemple par référendum.
De toutes façons si l’on en croit Organisation internationale pour les migrations (OIM), organisme que j’estime personnellement suspect, “Les bénéfices de l’immigration (sont) supérieurs à son coût” Preuve en est qu’au Royaume Uni les immigrés “ont rapporté au Royaume Uni, en 1999-2000, 4 milliards de dollars de plus, par le biais des impôts, qu’ils n’ont reçu sous la forme de prestations diverses”.
Pourquoi au Royaume Uni ? Quid de la France? Je ne suis pas sur qu’une étude honnête arriverait au même résultat.
Le même organisme se réjouit également que les immigrés aient envoyé dans leurs pays 100 milliards de dollars en 2004. En quoi cette fuite de capitaux est t-elle bénéficiaire au pays d’accueil?
Considération distinguée

16:26 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)