Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2022

Les sabotages de Nord Stream

En juin 2022 les Américains se livrèrent pendant une dizaine de jours à un exercice de lutte contre les mines en mer Baltique. Cet exercice avait pour but d’expérimenter les méthodes de lutte contre les mines en utilisant notamment des véhicules téléopérés. Pour détruire une mine on dépose une charge à proximité qu’on active à distance.

Ce qui est intéressant c’est que cet exercice se tenait à l’endroit où les deux gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2 viennent d’être sabotés
Les Américains ont donc eu toute opportunité pour placer des charges estimées en centaines de kg de TNT pour détruire les gazoducs en quatre emplacements..

Les auteurs du sabotage sont donc connus et accuser les Russes est ridicule.

Les Américains ne s’étaient d’ailleurs jamais cachés de leur opposition à la construction de ces gazoducs qui pour eux représentait une alliance entre la puissante industrie allemande et les ressources énergétiques russes, ce qui mettrait en jeu leur suprématie sur l’occident. Empêcher le rapprochement entre l’Allemagne et la Russie est d’ailleurs un des buts de la guerre que les Américains ont entrepris contre la Russie jusqu’au dernier Ukrainien.

Les victimes des sabotages ne sont pas les Russes mais les Allemands privés de fourniture de gaz à bon marché. Ils sont aussi copropriétaires des gazoducs qu’ils ont partiellement financés. Or y a-t-il une réaction de l’Allemagne contre cette agression ? Que nenni : ils n’ont rien dit ni même osé impliquer les Américains dans le sabotage

Cette absence de réaction montre à quel point l’Allemagne est inféodée aux Etats Unis ce qui fait que le soi disant couple franco-allemand est un leurre sur lequel il ne faut surtout pas compter : nous serons toujours les dindons de la farce.

16/09/2022

L'Europe change

L’évolution politique de plusieurs pays montre que l’Europe est en train de changer :

Ca a commencé en France où le Président Macron a perdu la majorité absolue à l’Assemblée Nationale où viennent d’être élus 89 dépités du Rassemblement National,

Ca se poursuit avec la Suède où la droite devient majoritaire avec le soutien de l’extrême droite. L’Italie est sur le point de basculer à droite. Tous ces changements rejoignent les positions du Hongrois Victor Orban et celles de la Pologne pour ce qui est de l’immigration.

Un autre domaine risque d’être touché il s’agit de la Défense, il n’est pas certain que ces pays résolument à droite soient prêts à suivre Me von der Leyen dans sa russophobie et son désir de voir l’Ukraine vaincre la Russie, suivant pas à pas l’OTAN américain.

Déjà des manifestations ont eu lieu à Leipzig en Allemagne, et au Danemark pour protester contre les contraintes imposées par les sanctions contre la Russie. On sait que la Hongrie et le République Tchèque continuent de s’approvisionner en gaz russe.

L’Ukraine n’appartient ni à l’Europe ni à l’Otan et nous n’avons aucune obligation envers ce pays.

Il serait intéressant de demander aux peuples s’ils ont envie d’avoir froid cet hiver, de voir leur pouvoir d’achat réduit par l’inflation et la crise économique, je ne suis pas sur que tous approuvent la politique des sanctions contre la Russie qui ne mène à rien, et qu ils ne préfèreraient pas qu’on négocie vraiment avec la Russie pour mettre fin à cette guerre qui peut très mal tourner.

Quoiqu’on fasse la géographie nous impose de composer avec la Russie qui appartient à l’Europe et à sa civilisation.

Quant à Me von der Leyen qui se prend pour la Présidente de l’Europe je ne sais pas ce qu’ont fait ses grands parents pendant la guerre mais elle devrait se rappeler que le Nazisme est arrivé au pouvoir par des moyens démocratiques avec apparemment la satisfaction de la plupart des Allemands et qu’il a fallu que la Russie se sacrifie pour que l’on vienne à bout du Reich qui devait rester au pouvoir pendant mille ans.

Je pense que étant donné l’histoire et la puissance économique de l’Allemagne, il n’est pas souhaitable de voir un Allemand ou une Allemande comme président de la Commission de l’Union Européenne.

31/08/2022

Le Conseil de Défense

Après avoir inventé le Conseil de défense sanitaire pendant la crise du COVID 19, le Président invente le Conseil de défense énergétique pour gérer la crise énergétique en dehors du Parlement.

Dans un cas comme dans l’autre il s’agit d’un abus de pouvoir.

Le Conseil de défense apparait à l’article 15 de la Constitution :

ARTICLE 15.

Le Président de la République est le chef des armées. Il préside les conseils et les comités supérieurs de la défense nationale.

Il est évident que le conseil de la défense nationale a pour rôle de traiter de questions militaires couvertes par le secret défense à l’exclusion de toutes les autres en particulier sanitaire et énergétique.

Ces instances ont pour objet de traiter de questions dans le secret n’y associant ni le Gouvernement ni le Parlement plaçant ainsi la France parmi les régimes illibéraux tant reprochés en particulier à la Hongrie et à la Pologne.
Si le Parlement laisse faire c’en est fini de la démocratie.

Le Parlement actuel où le pouvoir n’a pas la majorité se doit d’entreprendre une action pour qu’il puisse intervenir en particulier dans le domaine énergétique où depuis vingt ans les pouvoirs successifs ont fait n’importe quoi : abandon de fait du nucléaire dans la production d’électricité, arrêt de Fessenheim, développement des énergies dites renouvelables qui nous conduisent dans une impasse.

A ce sujet la meilleure des solutions serait l’abandon des sanctions à l’encontre de la Russie et la reprise de relations normales avec ce pays. La guerre d’Ukraine n’est pas la notre.

24/08/2022

Le prix de la liberté

Il y a quelques jours, de Bormes les Mimosas Macron exhortait le peuple français à accepter de payer « le prix de la liberté » pour l’Ukraine. Dans un élan Churchillien il nous prévenait : « je pense à notre peuple auquel il faudra de la force d'âme pour regarder en face le temps qui vient, résister aux incertitudes parfois à la facilité et à l'adversité et, unis, accepter de payer le prix de notre liberté et de nos valeurs ».

La première question que l’on peut se poser c’est de savoir en quoi notre liberté est menacée par la guerre en Ukraine : Si l’Europe ne s’était pas portée au secours de l’Ukraine déclarant même souhaiter sa victoire, si elle n’avait pas imposé à la Russie des sanctions dont elle souffre et souffrira plus qu’elle, si les pays occidentaux ne fournissaient pas une aide militaire à l’Ukraine cette guerre interslave serait probablement finie et la France et l’Allemagne cosignataires des accords de Minsk 2 pourraient à bon droit proposer leurs services d’intermédiaires pour trouver une solution politique..

L’union européenne n’est pas une alliance militaire et elle n’était aucunement menacée. L’Ukraine ne fait partie ni de l’Union Européenne ni de l’OTAN et c’est un pays failli, corrompu, mafieux et il n’y avait aucune raison pour que l’Europe se mêle de cette guerre suscitée par les Américains pour vaincre la Russie jusqu’au dernier Ukrainien.

L’Europe aura toujours à vivre avec la Russie et au lieu de déclencher une nouvelle guerre froide, il aurait fallu dissoudre l’OTAN et créer avec elle des liens économiques bénéfiques à tout le monde. Maintenant nous allons vers une guerre longue avec ses morts des deux cotés et des destructions sans fin. La Russie n’est pas prête à abandonner ses conquêtes et en particulier la Crimée qu’elle considère à juste titre comme russe.
Quand on se réfère à la Constitution on n’y voit pas ce qui autorise le Président Macron à emmener la France dans cette aventure et je ne pense pas que les traités européens prévoient et autorisent une telle intervention. La Prussienne von der Layen , cette pousse à la guerre, n’est qu’une fonctionnaire non élue.

Si le peuple français doit souffrir cet hiver, manque d’énergie, hausse du coût de la vie, pénurie, il faut lui demander au moins par un débat parlementaire s’il se sent réellement prêt à payer pour une liberté en rien menacée et des valeurs qu’il reste à définir

11/08/2022

Demandons leur avis aux Français

J’aimerais savoir de quel droit le Président déclare souhaiter la victoire de l’Ukraine, applique dans le cadre de l’Europe des sanctions à la Russie, donne à l’Ukraine des armes sophistiquées comme des canons Caesar.

Cette guerre ne nous concerne pas, il s’agit d’une guerre civile entre Slaves et l’Ukraine n’appartient ni à l’Union Européenne ni à l’OTAN, s’il est vrai qu’elle a été initiée par les Etats Unis qui veulent faire la guerre à la Russie jusqu’au dernier Ukrainien.

D’autre part l’Ukraine est un pays failli, corrompu et mafieux et les européens ont tout intérêt à le laisser dans l’orbite russe.

Cette guerre n’est pas près de finir, elle va se figer et durer des années.
Pour l’Europe les sanctions et contre sanctions vont mettre en danger notre mode de vie et notre économie.

Est on sur que les Français aient envie d’avoir froid au prochain hiver, de subir une inflation qui va diminuer leur niveau de vie ?

Demandons aux Français, même constamment désinformés ce qu’ils en pensent et s’ils ont envie de mourir pour Kiev.