Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/08/2022

Le Conseil de Défense

Après avoir inventé le Conseil de défense sanitaire pendant la crise du COVID 19, le Président invente le Conseil de défense énergétique pour gérer la crise énergétique en dehors du Parlement.

Dans un cas comme dans l’autre il s’agit d’un abus de pouvoir.

Le Conseil de défense apparait à l’article 15 de la Constitution :

ARTICLE 15.

Le Président de la République est le chef des armées. Il préside les conseils et les comités supérieurs de la défense nationale.

Il est évident que le conseil de la défense nationale a pour rôle de traiter de questions militaires couvertes par le secret défense à l’exclusion de toutes les autres en particulier sanitaire et énergétique.

Ces instances ont pour objet de traiter de questions dans le secret n’y associant ni le Gouvernement ni le Parlement plaçant ainsi la France parmi les régimes illibéraux tant reprochés en particulier à la Hongrie et à la Pologne.
Si le Parlement laisse faire c’en est fini de la démocratie.

Le Parlement actuel où le pouvoir n’a pas la majorité se doit d’entreprendre une action pour qu’il puisse intervenir en particulier dans le domaine énergétique où depuis vingt ans les pouvoirs successifs ont fait n’importe quoi : abandon de fait du nucléaire dans la production d’électricité, arrêt de Fessenheim, développement des énergies dites renouvelables qui nous conduisent dans une impasse.

A ce sujet la meilleure des solutions serait l’abandon des sanctions à l’encontre de la Russie et la reprise de relations normales avec ce pays. La guerre d’Ukraine n’est pas la notre.

Écrire un commentaire