Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2016

Le camp des Milles

On emmène les lycéens visiter le camp des Milles près d’Aix en Provence, où a été créé un mémorial pour encourager les « actions de coopération et d’éducation citoyenne contre les extrémismes, les racismes, l’antisémitisme et les discriminations à destination des jeunes. »

Ce mémorial a bien sur pour but de rappeler ad nauseam « les crimes du régime de Vichy » et sa responsabilité dans l’extermination des juifs.

Le problème est que ce n’est pas Vichy qui a créé le Camp des Milles où, à la déclaration de guerre en 1939 on interna les ressortissants de pays ennemis qu’ils soient juifs ou pas.

Le 12 novembre 1938 la Chambre des Députés vote un décret qui permet l’internement des «  étrangers indésirables». Ce décret va être mis en application en 1939 au moment de la « Retirada », l’exil des républicains espagnols qui fuient le régime de Franco, il y en aura 450 000.

En mars i939 il y a 264 000 Espagnols dans les camps du sud-ouest de la France dont le plus important fut celui de Gurs dans les Basses-Pyrénées.

Aux Milles on interna indifféremment des opposants au régime nazi (communistes, socialistes, opposants divers, Juifs allemands ou autrichiens) ou des personnes favorables au régime hitlérien, ou des combattants allemands. Au départ l’internement dans les camps n’avait donc aucun caractère raciste.

Dans toute la France il y eut plusieurs dizaines de camps d’internement de ressortissants étrangers.

Maintenant on disperse les « migrants » qui, pour beaucoup sont illégalement en France, dans des châteaux, ce qui revient à mettre la poussière sous le tapis et à vider l’océan avec une petite cuillère, il serait certainement plus efficace de reprendre la solution du gouvernement Daladier et de rouvrir ou de créer les camps d’internement jusqu’à ce que la situation des migrants soit éclaircie.

 

http://dejudasatartuffelettresaumonde.hautetfort.com

Commentaires

Merci pour ce billet plein de bon sens qui remet les pendules à l’heure sur la question des migrants. Les pauvres lycéens sont soumis à un incroyable matraquage de la part de la bien-pensance. Plutôt qu'écouter les professeurs, espérons qu'ils ont la curiosité de regarder sur Internet pour se faire une opinion.

Écrit par : Un chrétien | 22/10/2016

Les commentaires sont fermés.