Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2006

L'électorat Front national

le 23 avril 2006




Messieurs,

La Chronique de Patrick Jarreau du 22 avril "L’électorat convoité du Front national" "force marginale et cependant menaçante (!)" m'a "interpellé" à plusieurs reprises.
Après une analyse pour le moins constestable de la gestion de la municipalité F.N. de Toulon, je lis que cette famille politique est disqualifiée par ses liens avec "la seconde guerre mondiale, l'Occupation, la collaboration, le génocide des juifs". J’avoue ne pas voir en quoi le Front National est plus lié à cette triste période que le Front Populaire et les communistes.
Mais là ou j'ai vraiment buté c'est à la lecture du diagnostic formulé sur Bruno Mégret: "Mais cet adepte d’une extrème droite plus sophitiquée que celle de son ancien patron et se nourissant des élaborations idéologiques de la nouvelle droite postnazie n'a pas pu tirer de son culturalisme radical des recettes de gestion électoralement performantes". J’ai lu plusieurs fois et n'ai toujours pas compris. C'est grave docteur Diafoirus?
Considération distinguée.

16:50 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

11/04/2006

Judas

le 11 avril 2006






Messieurs,

Je sais bien qu’il est actuellement politiquement correct d’exempter les juifs de toute responsabilité dans la mort du Christ, aussi ne suis je pas autrement surpris de lire dans l’article du 8 avril consacré à la découverte du pseudo Évangile de Judas : “Depuis deux mille ans, le nom de Judas Iscariote - l'apôtre de Jésus-Christ que les Évangiles présentent comme le félon qui aurait vendu son maître aux Romains pour 30 pièces d'argent - symbolise la traîtrise”.
Je ne ferais pas l’injure à Henri Tincq de penser qu’il ne sait pas que les Évangiles rapportent que c’était “les princes des prêtres et les anciens” qui avaient remis 30 deniers à Judas pour sa trahison et que les Romains n’étaient pour rien dans l’affaire.
Alors pourquoi cette trahison?
Considération distinguée

17:55 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (2)

10/04/2006

Logements insalubres

le 9 avril 2006




Messieurs,

Après les “coupeurs de route” et les “casseuses” noires du 9.3 dont vous racontiez les exactions au cours des dernières manifestations parisiennes, ne croyez vous pas que votre article du 8 avril (Un an après, récits de retour à la vie) où vous vous réjouissez des invraisemblables passe-droits dont ont bénéficié les subsahariens, clandestins, polygames, excisées etc... qui avaient réussi à mettre le feu à leurs différents immeubles, n’apparaisse, à juste titre, comme une provocation à tous les Gaulois qui cherchent en vain à s’installer dans Paris: trente appartements trouvés dans l’urgence avec l’électroménager fourni, les polygames décohabités dans le même immeuble, un duplex quoi !, ce brave Omar Cissé, gardien si efficace de l’immeuble boulevard Vincent Auriol, qui a hérité d’un F4 avec ses deux enfants et qui peut enfin prendre 3 mois de vacances bien méritées au Mali, et apprécie des voisins “calmes” sans le bruit et les odeurs chers au Président.
Apprenons avec joie que les 10 familles “sans papier” de la rue du Roi-Doré ont reçu des titres de séjour et ont, ou vont avoir des logements définitifs et soyons rassuré, Mohamed Doumbia “veut” préparer un diplôme de sécurité-incendie pour lequel il me semble avoir les compétences nécessaires.
Le plus étrange: Fatou Diarra a écrit un livre ! - seule sans doute - où elle crache dans la soupe après avoir refusé un appartement de 150 m2 dans Paris, boulevard Sébastopol, jugé trop petit; il est vrai que sa famille comporte un mari, 2 femmes et 13 enfants. La relève des “coupeurs de route” et des “casseuses” est assurée.
C’est probablement ce qu’on appelle l’immigration choisie. C’est grand, c’est généreux la France colonialiste.
Considération distinguée.

22:25 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Le Monde

07/04/2006

Les casseuses du 9.3

le 7 avril 2006


Messieurs,


Dans sa chronique du 2 avril, Robert Solé rapporte que certaines de vos lectrices se seraient indignées d’un article de Luc Bronner rapportant les agissements d’une bande de casseurs du 9.3 “composée majoritairement de Noirs, d'une minorité de Maghrébins et de quelques Blancs” l’accusant de “...stigmatiser un peu plus une jeunesse et une population déjà montrées du doigt”.
Personnellement je suis heureux que Le Monde finisse pas ouvrir les yeux et reconnaisse “des années de myopie politiquement correcte...”
Ce qui m’a étonné à la lecture de l’article (le 6 avril) de Mustapha Kessous qui a suivi les “casseuses du 9.3 ”, c’ est le ton d’entomologiste avec lequel il nous raconte les agissements odieux de “ces lycéennes”(!) “pour la plupart (...) noires” et qui trouvent que le Français, en fait le blanc, “pue” : “...Elle pousse de vieilles dames à vélo pour les faire tomber. Et quand elles osent répondre, Angélique s'excite : "Qu'est-ce t'as ? Pourquoi tu me regardes ? Va te faire enculer pétasse...”
Je suis heureux que Le Monde finisse par voir et dire ce qu’il a caché depuis des décennies mais quand donc verra t-il que ces “coupeurs de route” de boulevards parisiens et ces nègresses déchainées, sont les descendants des clandestins, des squatters de Saint Bernard, des rescapés de ZAPI, des refoulés du droit d’ asile dont il se fait le constant défenseur.
Il est temps de virer sa cuti et de faire repentance. Un petit effort.
Considération distinguée.

16:40 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

23/03/2006

Racisme banalisé

le 23 mars 2006




Messieurs,


Lisant votre homélie du 22 mars intitulée "Racisme banalisé" où vous jugez "très alarmant" un rapport dévoilant "une banalisation croissante du racisme", je me dis qu'il vous faudrait abandonner vos "stéréotypes", comme vous dites, car ce n'est pas être raciste que de dire qu'il y a en France trop d' étrangers - vous avez d'ailleurs publié un rapport constatant que la France n'avait plus de capacité d’accueil et n'avait pas besoin de nouveaux immigrés-. Ce n’est pas être raciste que de constater que ce sont des immigrés qui sont à l'origine des émeutes dans les cités, qu’ils fournissent plus de 50 % de la population carcèrale, vivent souvent d’allocations, et pour beaucoup ne veulent pas s'adapter à notre façon de vivre. Tout cela ce sont des faits et des évidences.
Je constate que vous reconnaissez qu' "un tiers des français brisent le tabou du non avouable", qu' est ce que ça sera quand chacun se sentira le droit de dire ce qu'il pense sans tabou.
D'ailleurs au risque de me faire accuser de "racisme primaire" je vous ferai remarquer que le racisme n’est pas l'exclusivité des "gaulois" que jour après jour vous cherchez à culpabiliser, mais que les juifs, les noirs, et les arabes manifestent pour la plupart un racisme autrement marqué.
Vous louez "les initiatives transcommunautaires", personnellement je regrette que l'on raisonne maintenant en termes de communautés dans un pays dont il y a peu on pouvait admirer l’unité nationale.
Considération distinguée.

17:10 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : Le Monde