Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/05/2022

Finir la guerre en Ukraine

J’ai diffusé une chronique d’Henri Guaino parue dans le figaro mettant en garde contre les engrenages conduisant à une guerre dont personne ne veut. Cette chronique demande qu’on casse l’engrenage et qu’on cherche une voie vers la paix sans chercher le coupable de la situation actuelle. Cette chronique me semble une réflexion intéressante sur ce qu’il faut faire pour sortir de la situation de guerre en Ukraine.

Commençons par ce qu’il ne faut pas faire : il ne faut pas considérer cette guerre comme une guerre mondiale et faire entrer dans la réflexion des choses qui n’ont aucun rapport.

Je pense en particulier à la Chine elle n’a aucune responsabilité dans la crise ukrainienne et il n’est pas pertinent d’évoquer le sort de Taiwan où la récente intrusion aux îles Salomon qui ne peuvent en rien aider à résoudre le problème ukrainien.

De même cette guerre ne doit pas être considérée comme une guerre de l’OTAN contre la Russie. L’Ukraine n’appartient ni à l’OTAN ni à l’Union Européenne et il faut faire savoir à la Russie qu’elle n’a pas vocation d’appartenir ni à l’une ni à l’autre. De même il faut dire à la Finlande qu’elle ne rejoindra ni l’une ni l’autre et à la Suède qu’elle ne sera pas admise dans l’OTAN. Ces deux pays quoique proches du monde occidental n’ont jamais été menacés par la Russie depuis la fin de la guerre. Agir autrement c’est voir la Géorgie, la Moldavie et d’autres demander leur rattachement ce qui sera inacceptable pour la Russie

Autre remarque cette guerre n’est une guerre ni de l’Otan ni de l’Europe et il faudrait le faire savoir. Ce sont les USA seuls qui ont conclu avec l’Ukraine un accord de partenariat stratégique le 10 novembre 2021, l’Europe et l’OTAN n’ayant pas été consultés. Ce sont les USA qui veulent voter un crédit de 20 milliards de dollars pour armer l’Ukraine.

L’Europe et la France ont choisi leur camp, c’est une erreur, cette guerre ne doit pas être considérée d’un point de vue moral, il faut rechercher le moyen d’en sortir par la négociation plutôt que par la défaite de l’un ou l’autre camp qui nous entrainerait par engrenage vers je ne sais quelle catastrophe. La France et l’Allemagne étaient cosignataires des accords de Minsk 2, elles sont bien placées pour offrir leur service et pour cela il faut cesser de prendre parti pour l’Ukraine et d’accabler la Russie de sanctions qui d’une part sont contreproductives et d’autre part ne feront pas plier le peuple russe dont on connaît la résilience.

Dans la mentalité Russe l’Ukraine ne sera jamais un pays comme les autres, c’est le berceau des Slaves et de la Russie, et on a bien tort de l’oublier.

 

Écrire un commentaire