Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/09/2021

Sous-marins australiens

Les Australiens viennent d’annuler un contrat vieux de cinq ans pour l’achat de sous marins à la France. Ces sous marins étaient à propulsion classique et donc astreints à faire surface ou à renouveler l’air avec un « schnorchel ». Les sous marins à propulsion nucléaire peuvent rester en plongée pendant de très longues périodes et se déplacent à grande vitesse. Ils sont donc beaucoup plus performants que les sous marins à propulsion classique. Remarquons qu’au moment de l’établissement du contrat la France avait proposé des sous marins à propulsion nucléaire analogue aux « barracuda » qu’elle construit pour son compte. Les Australiens avaient refusé par idéologie anti nucléaire. La menace de la Chine leur fait change d’avis ce qui est compréhensible mais plutôt que de demander à la France de modifier le contrat ils se tournent vers une offre américaine et annulent le contrat avec la France, ce qui est inacceptable entre pays amis. Remarquons toutefois que la France avait fait de même pour la fourniture de deux porte- hélicoptères à la Russie.

Ce coup de Trafalgar ne peut rester sans rétorsion, la France pourrait en profiter pour sortir de l’organisation militaire de l’alliance atlantique que Sarkozy nous avait fait réintégrer on ne sait pourquoi. On devrait aussi nationaliser la branche turbine d’Alstom vendue aux américains alors qu’elle a en charge la fabrication des turbines des réacteurs nucléaires civils et militaires.
Enfin on devrait proposer à nos clients éventuels qui n’ont pas l’envie d’acheter américain, de leur vendre des sous marins à propulsion nucléaire très performants.

D’une façon générale cette affaire montre le peu de considération qu’ont les Etats Unis pour la France, elle montre aussi qu’on ne peut absolument pas leur faire confiance pour la défense de l’Europe, ce qui devrait nous pousser à nous rapprocher de la Russie en commençant par lever les sanctions qui sont préjudiciables à tout le monde

 

Écrire un commentaire