Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/10/2021

Catholique et Français toujours

Une récente enquête montrait que seule une moitié des Français déclaraient croire en Dieu. Si on décompte les musulmans, il ne reste qu’une petite moitié. Ceux qui restent s'affirmant catholiques ont vraiment la foi bien accrochée, le catholicisme est devenue une ONG plus préoccupée du sort des migrants et d’écologie que d’enseigner l‘évangile. « Allez, enseignez toutes les nations » nous ordonne l’évangile de Saint Matthieu, l’Eglise a abandonné son devoir missionnaire, prêche l’œcuménisme : tout se vaut, du Christ au grand manitou et à Allah, c’est le grand relativisme, il n'y a pas qu’une vérité. Et pendant ce temps la les sectes évangélistes prospèrent.

On a abandonné les chrétiens d'orient à leur triste sort, ils ont en grande partie disparu.

Dans les écoles catholiques on ne se préoccupe plus de religion.

Tous les jours on vandalise les églises, les cimetières, les sacrements : surtout ne pas en parler. Il est vrai que dans la logique consumériste actuelle les vocations se font rares. Et en plus on entretient des querelles byzantines, mesquines pour savoir si un rite millénaire a perdu du jour au lendemain toute sa vertu.

Rappelons nous les suites de Vatican II, si les choses sont rentrées dans l’ordre, ce fut partout le grand n’importe quoi, un mai 68 anticipé généralisé.

Et maintenant pour tout achever l’Eglise prend en charge les turpitudes de certains de ses prêtres et demande pardon à la grande joie des médias.

Vraiment il faut avoir la foi bien accrochée.

Écrire un commentaire