Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/05/2013

Des allocs pour les coupeurs de route.

Alors que l’on veut « sucrer les allocs » des familles « riches » qui gagnent plus de 5000€ par mois - environ 15% des familles - on va, si j’en crois la  France Catholique  - et pourquoi ne croirais-je pas la France Catholique – les octroyer à tous les enfants d’immigrés, même nés à l’étranger. C’est un diktat de Bruxelles et apparemment personne n’ose résister.  Il y a, paraît-il,  un principe de « non discrimination » imposant la généralisation des prestations démographiques, complété par un accord euro-méditerranéen applicable avec l’Algérie, la Tunisie et le Maroc. Dorénavant, les parents maghrébins et je pense africains, installés en France pourront toucher des allocations familiales au titre de leurs enfants nés outre-Méditerranée qui décideraient de les rejoindre et ce même en dehors du regroupement familial. On peut penser que les familles polygames pourront en profiter et on risque de voir de plus en plus de pater familias gérant les allocs de leurs cinq épouses.

Quand on a assisté au ballet des coupeurs de route ravageant les Champs Elysées on peut se dire que l’espèce n’est pas près de s’éteindre.

Apparemment personne n’a jugé utile d’informer les Français de ces décisions.  D’ailleurs ils en voient tellement qu’ils ne diraient rien. Personnellement j’avoue penser que la suppression des prestations familiales des étrangers extra européens serait une excellente mesure, source d’économies et frein à l’invasion. On peut toujours rêver.

 

20/04/2013

les coupeurs de route de l'A13

On vient de juger les dix accusés de l’assassinat de Mohamed Laidouni sur l’autoroute A13 le 27 juin 2010 à la suite d’un banal accrochage.

La conductrice du véhicule responsable, non assuré, avait refusé d’établir un contrat amiable et appelé à la rescousse ses copains de la cité voisine des Mureaux. Ils étaient venus en nombre en voiture. L’un avait déclaré : «Vous voulez faire les Français, vous êtes morts, ici on est chez nous » et  « On va vous tuer, vous enterrer devant votre mère » Ce qu’ils ont fait à coups de pied.

Quatre ont été condamnés pour « homicide volontaire » et trois pour « violences ayant entraîné la mort sans intention de la donner » à des peines allant de cinq à vingt ans de prison. La conductrice a écopé de quatre ans.

Mais avez vous lu quelque part qu’il s’agissait de « subsahariens » pour certains issus de familles polygames, avez vous même vu quelque part écrits les noms des coupables ; ce fut un silence assourdissant.

Voilà où nous  en sommes, la reconstitution dans certaines zones de bandes de « coupeurs de route » comme on en voit en Côte d’ivoire ayant colonisé des cités où ils ne supportent pas qu’on intervienne.

Rappelez vous aussi les « attaques de diligence » de Grigny où il n’y a pas de coupable.

Ce qui est remarquable c’est l’occultation systématique par les médias du caractère racial et culturel de ce genre d’exaction.

Dormez brave gens l’ordre règne.

 

26/03/2013

Du rififi à Bangui.

Le général Bozizé président de la République Centrafricaine, vient d’être la victime d’un putsch qui l’a obligé à quitter Bangui. Ce sont les rebelles de la Seleka qui ont pris le pouvoir, une bande de « coupeurs de route » sans grande cohésion ethnique n’ayant d’autre projet que la prise du pouvoir. Leur seul lien est une commune détestation du général Bozizé.

Le problème est qu’ils ont été aidés dans leur entreprise par des dissidents tchadiens qui veulent eux abattre Idriss Déby le président tchadien.

Timan Erdimi, un neveu du président Déby, veut reprendre la lutte contre son oncle à partir de la RCA. C’est là qu’est le problème, le Tchad est notre allié dans notre guerre au Mali, allié efficace et courageux.

Pour empêcher la chute du président Déby, il est probable que nous ayons à rétablir l’ordre à BanguI.

L’Afrique Centrale se déstabilise peu à peu et visiblement on compte sur une pax gallica tant que nous en aurons les moyens.

Dans la chronique africaine signalons que les pays baltes dont la Lituanie, vont envoyer quelques instructeurs pour former l’armée malienne, la découverte des « nègres » par les Baltes risque d’être amusante. Heureusement ils ont reçu une formation sur la vie africaine, en Finlande !

 

http://dejudasatartuffelettresaumonde.hautetfort.com