Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/02/2017

Au secours, la gauche revient

 Je ne sais pas si François Fillon est punissable, je pense personnellement qu’il profite des privilèges dus ou indus de nos élus : 52 députés font travailler leur femme.

Ce que je sais par contre, c’est qu’abandonner Fillon pour voter Macron, c’est tomber dans le piège tendu par Hollande qui ourdit sa vengeance.
Macron est la création de Hollande, son fils adoptif, il n’a pas de programme mais il mène sa campagne intelligemment dépensant beaucoup plus d’argent que ce qu’on reproche à Fillon sans qu’on en connaisse la provenance, mais ceux qui le soutiennent sont un bon révélateur de ses objectifs, Alain Minc, BHL, Bergé, Cohn Bendit tous des mondialistes voulant la disparition de la France dans la Babel européenne, la libéralisation des mœurs, la fin de la famille.

Macron ne dit pas grand’chose lui même, mais s’il n’a aucun programme se contentant d’éructer à la tribune, il se réclame toutefois de la gauche. Voulons nous revoir Belkacem, peut être Taubira, et continuer à voir l’Education Nationale et la Justice aller à vau-l’eau ?

Des machines comme celle dont est victime Fillon, il y en eut beaucoup surtout contre la droite : la feuille d’impôt de Chaban, l’affaire Marcovic contre Pompidou, les diamants de Bokassa de Giscard ; par contre on a oublié le faux attentat des jardins de l’Observatoire quand il s’est agi d’élire Mitterand, puis sa double vie et Hollande se rendant en scooter chez sa dulcinée.

Le vrai problème est de savoir s’il vaut mieux élire François Fillon qui a un programme crédible pour redresser la France ou ce Rastignac aux dents longues qui tient des meetings tonitruants où il ne dit rien de ce qu’il ferait probablement par ce qu’il n’en sait rien lui même.

Si Macron est élu, le reste va suivre et nous nous retrouverons pour cinq ans avec une assemblée de gauche qui continuera son œuvre immigrationniste et anti familiale, la corruption des mœurs, le démembrement de la nation française, le naufrage de l’éducation, l’expansion de l’Islam et la prolifération des aides sociales, toutes choses qui conduiront à la faillite financière et morale.
Il faut se réveiller et comprendre que c’est une machine qui est dirigée contre Fillon et que ce n’est pas sur cela qu’on doit le juger et le récuser.

 

http://dejudasatartuffelettresaumonde.hautetfort.com

Écrire un commentaire