Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2012

Lavage de cerveau

Elle s’appellerait Claudine Dupont, elle ne serait pas ministre, c’est du moins l’avis de Ségolène Royal. J’ajouterais que si elle n’était pas femme, Najat Vallaud-Belkacem, dans ce pays où on choisit les ministres en fonction de leur sexe et de leur origine, ne le serait pas non plus.

Quoiqu’il en soit cette féministe à tous crins veut lutter « contre les stéréotypes et le sexisme d’habitude »  et pour cela «  il faut agir sur les mentalités ».  C’est le retour de la Propagandastaffel et du lavage de cerveau.

Sont visés les enfants en maternelle et en primaire. D’abord on va former (?) les enseignants : « un module de formation à l’égalité et à la déconstruction des stéréotypes sera obligatoire dans les futures écoles supérieures du professorat ». Il paraît que les enseignants « créent plus d’interactions avec les garçons, développant chez eux davantage que chez les filles des qualités précieuses dans le monde du travail ». C’est grave docteur ?

L’autre jour on nous montrait un petit garçon, noir, baignant consciencieusement une poupée, noire. Ca sentait le montage mais c’était beau comme l’antique. Parents ! Voilà ce qui attend vos enfants.

« Enfin l’éducation à la sexualité deviendra effective : il ne s’agit pas de pratiques, (espérons le) mais d’apprendre l’égale dignité et le respect entre les sexes ».

A mon avis le mieux serait d’abandonner la mixité à l’école, on s’éviterait bien des ennuis.

 

http://dejudasatartuffelettresaumonde.hautetfort.com