Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/11/2013

Tant pis

Alors les bleus, ont réussi à se qualifier pour la coupe au Brésil, personnellement je le regrette. En dehors du fait qu’il va nous falloir subir une flopée de matchs qui vont encombrer les écrans, je le dis franchement je regrette que cette équipe prétende représenter la France.

D’abord on peut se demander pourquoi nuls à Kiev, ils se sont réveillés à Paris, probablement parce qu’ils auraient autrement perdu beaucoup d’argent.

De Gaulle disait : « Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne » est ce franchement l’image qu’en donne l’équipe dite « de France », cette équipe genre Bamako, où on exige de manger halal et où on ne connaît pas la Marseillaise et surement pas le latin.

Quand je vois les bonnes équipes, elles sont généralement composées de nationaux, de même couleur, luttant pour leur pays. Je me suis senti plus représenté par les Caucasiens Ukrainiens.

Je me souviens d’une photo de l’équipe des « bleuets », il y avait dix noirs et un blanc qui était d’ailleurs peut être maghrébin et à qui on avait confié le fanion.

Pourquoi limite-t-on la sélection aux cités sensibles pour recruter des analphabètes, prétentieux et mal élevés dont la seule motivation est de gagner beaucoup d’argent. Recrutons des Gourcuff, des Gaulois qui aiment leur pays.

Quand je me souviens de l’Afrique du sud, je suis inquiet.

05/04/2013

Encore le sida

Comme tous les ans on vient encore nous taper pour le Sidaction.

Mais qui a encore le Sida en France ? pratiquement uniquement les homosexuels, les drogués et les noirs et presque tous ont fait ce qu’il fallait pour l’attraper. Du reste voilà ce qu’on trouve sur le site Sidaction ; « C'est une maladie qui frappe les plus vulnérables, ceux qui sont à la marge de la société. Les homosexuels à l'époque où c'était pénalisé, les toxicomanes... Le point commun avec les personnes atteintes est que ce sont des populations fragiles, aujourd'hui majoritairement des femmes et des migrants »

Autrefois quand on attrapait la vérole on ne s’en prenait qu’à soi pas à la terre entière.

Je sais, l’épidémie continue en Afrique, mais le paludisme tue plus sans émouvoir grand monde, et c’est aux africains de devenir responsables dans leurs pratiques sexuelles.

Quand on pense que c’est ce pourrisseur de Bergé qui parraine cette action, c’est tout dire. Rappelons qu’il veut actuellement installer des distributeurs de préservatifs dans les collèges, je dis bien les collèges, qui reçoivent des enfants de onze à quinze ans. Autrefois il aurait été poursuivi pour incitation à la débauche…

Rétablissons les écoles séparées pour les filles et les garçons et on évitera bien des problèmes.

En attendant au nom de la laïcité qu’on interdise ce grotesque semble-légion d’honneur qu’il semble obligatoire, en ces jours, d’arborer à la télé.

 

http://dejudasatartuffelettresaumonde.hautetfort.com