Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/10/2012

La Barbarie

Les assassinats barbares d’Echirolles ont, dans la presse, trouvé une justification dans les dérives de la société : dans le Figaro Didier Pleux, « montre en quoi ce drame a révélé des jeunes déshumanisés par la société et l'éducation actuelles. »

« Ils sont l'aboutissement d'une société individualiste et consumériste qui stimule constamment leur principe de plaisir, c'est le «jouis» qui exclut le «respecte les autres »

Trop facile : remarquons, ce que personne n’ose plus faire dans la France du politiquement correct, que tous les acteurs de ce drame et même les victimes appartiennent à la même religion et c’est là qu’il faut en voir l’origine : dans la France chrétienne on ne tuait pas « pour une histoire de regard qu'il aurait fallu baisser. Une histoire de respect et d'honneur qui a viré à la sauvagerie » (Simon Piel Le Monde du 4 octobre).

L’Islam contient ce potentiel de violence, de discrimination et des valeurs contraires à celles pour lesquelles l’Occident se bat depuis plusieurs siècles. L’islam est une religion intolérante, totalitaire, violente, inégalitaire et obscurantiste. La guerre sainte y est un devoir et le moyen normal de propagation du message d’Allah.

Ecoutons ce que déclarait à Roubaix un jeune musulman français d’origine algérienne : « Les lois de votre République ne sont pas conformes à celles du Coran, et ne doivent pas être imposées aux musulmans, qui ne peuvent être gouvernés que par la Charia. Nous allons donc oeuvrer pour prendre ce pouvoir qui nous est dû. Nous allons commencer par Roubaix, qui est actuellement une ville musulmane à plus de 60 %. Lors des futures élections municipales, nous mobiliserons nos effectifs, et le prochain maire sera musulman. Après négociation avec l’Etat et la région, nous déclarerons Roubaix enclave musulmane indépendante, et nous imposerons la Charia (loi de Dieu) à l’ensemble des habitants. »

Le drame d’Echirolles a eu lieu en dehors de la société française, il ne faut pas l’expliquer par une insuffisance d’éducation ou d’instruction, par une quelconque exclusion. Ceux qui l’ont commis se sont eux mêmes exclus de notre société et l’on voit ressortir la barbarie des Barbaresques et des « coupeurs de route », les coups de couteau sont ceux des égorgeurs de moutons de l’Aïd el Kebir. La France n’a pas à assumer une quelconque culpabilité sauf d’avoir été aveugle et d’avoir laissé se développer des zones où la loi n’est plus celle de la République et où on tue  pour un regard.

Il faudrait commencer à réagir.

 

http://dejudasatartuffelettresaumonde.hautetfort.com