Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/11/2013

Impôts et taxes.

Un bon impôt a une assiette large, rapporte beaucoup, de la façon la plus indolore possible, est facile à recouvrer sans coût excessif et est autant que possible juste, progressif avec les revenus.

Dans ce sens on peut citer la TVA et l’impôt sur le revenu quand il reste à un taux de prélèvement raisonnable.

Les socialistes ont inventé l’impôt punitif, qui n’est pas fait pour rapporter mais pour sanctionner quelque chose qui est contraire à leur conception de la société.

Dans le genre on trouve d’abord l’ « impôt de solidarité sur la fortune » (ISF) que tout le monde sauf la France a abandonné et qui est fait pour punir les riches d’être riches. La référence à la solidarité ne correspond évidemment à rien. Cet impôt malfaisant fait fuir les grosses fortunes en Belgique ou en Suisse, qu’importe, personne n’ose le supprimer.

Signalons en passant la taxe de 75% sur les gros salaires, ça ne rapporte rien, mais ça plait beaucoup au peuple de gauche.

Il y a aussi les taxes écologiques, décidées sans réflexion, à un quelconque « Grenelle de l’environnement » pour vous punir de consommer trop d’énergie, que pourtant vous payez. Dans cette catégorie on trouve l’écotaxe, une usine à gaz coutant fort cher à recouvrer et destinée à vous poussez à utiliser le train plutôt que la route même s’il n’y a pas de train.

Un exemple récent se situe en Bretagne où comme les autoroutes sont gratuites on veut ponctionner les camionneurs qui les utilisent à l’aide d’un dispositif monstrueux.

Il est peut être anormal que les autoroutes bretonnes soient gratuites, mais dans ce cas un esprit sensé instituerait comme partout un péage, les socialistes eux inventent l’écotaxe.

Dans un autre genre il y a les impôts qui servent à punir les citoyens qui ont un comportement que les grandes âmes jugent contraire à la morale ambiante. Citons comme exemple les taxes exorbitantes sur le tabac dont pourtant l’Etat contrôle la vente, et suggérons de faire payer les cigarettes en fonction des revenus. Il y a là une idée qui devrait plaire aux socialistes toujours en quête d’un moyen pour faire payer les riches.

Sans avoir la prétention d’avoir épuisé la question terminons par cette idée admirable de ponctionner 1500 euros à ceux qui « vont aux putes »

Ah si quand même, une dernière chose, notre état providence qui va subventionner les cancres incapables de remplir un « emploi d’avenir », s’en est pris à la retraite, modeste, des anciens combattants, des victimes de guerre, et des pupilles de la nation, considérée comme une « niche fiscale ». Les socialistes ça ose tout c’est même à ça qu’on les reconnaît. (merci Audiard)

09/08/2012

Sur un marché de Provence

 

Sur mon marché du Mourillon à Toulon, je constate qu’au mois de juillet les fraises viennent de Belgique et aussi des tomates. C’est quand même étonnant, l’ensoleillement est nettement plus adapté sur la côte méditerranéenne aux cultures fruitières et maraichères  qu’outre Quiévrin. On trouve d’ailleurs sur quelques étals des fraises locales excellentes. Curieusement on trouve des fraises belges toute l’année et on se demande comment ils les font pousser. Pour les tomates c’est encore plus bizarre, il y en a plein la région sans compter celles qui viennent d’Italie et d’Espagne.

J’ai constaté également, qu’en pleine saison française on importe des pommes d’Argentine et du Chili. Elles doivent voyager en container réfrigéré.

Hyères à 20 km de Toulon est connu pour ses cultures florales en particulier de roses. Et bien quand on achète des roses à Toulon elles viennent généralement d’Equateur ou du Kenya. Il faut dire que pour commercialiser leurs fleurs les producteurs locaux les envoient généralement aux Pays Bas, autrement bien organisés.

Tout ça pour dire que si les producteurs français s’organisaient correctement, ils pourraient au moins assurer la production locale. Faire venir des pommes du Chili au mois d’août quand on voit l’importance des vergers dans le sud de la France relève quand même d’un étrange comportement et on vient nous bassiner d’ « empreinte carbone ».

http://dejudasatartuffelettresaumonde.hautetfort.com