Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2021

Responsabilité individuelle?

Il semble que la Conférence des Evêques de France réunie à Lourdes ait reconnu une «responsabilité institutionnelle » de l’Eglise et une « dimension systémique » dans les abus sexuels dont ont été victimes un certain nombre de personnes du fait de prêtres et de religieux depuis 1950.

Ceci veut dire que les évêques, au nom de l’Eglise se sentent solidairement coupables de ces crimes.
Je ne suis pas d’accord : L’Eglise outre les clercs est constituée de l’ensemble des baptisés dont je fais partie et personnellement je ne me sens nullement responsable des turpitudes individuelles de certains prêtres.

Maintenant l’Eglise décide d’indemniser financièrement les victimes « dont les vies a été saccagées » qui le demanderaient.

C’est à la justice civile qu’il convient de décider de la culpabilité et de la peine, et les victimes auraient du porter plainte et si il y a maintenant prescription c’est du à leur négligence. L’Eglise n’a pas à se substituer à la justice civile même si certains de ses membres n’ont pas fait ce qu’ils auraient du faire. La justice doit être individuelle et non collective
Il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu.

Écrire un commentaire