Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/09/2018

Audin

Il est une chose indiscutable dans l’affaire Audin c’est que ce « mathématicien » était un traitre aidant des terroristes à commettre des attentats aveugles à Alger. S’il avait été arrêté par la police, il aurait été jugé et condamné à une peine de principe puis amnistié. Seulement à Alger les amis de Maurice Audin faisaient régner la terreur et le gouvernement légal avait du confier à l’armée le rétablissement de l’ordre ce qu’elle avait fait.
Arrêté Audin a subi un sort que personne ne connaît, et surtout pas Macron.

Si bien que quand il va faire des condoléances à Madame Audin et dire que la France est responsable de la mort de son mari, il outrepasse ses droits.

Citoyen français dans un département encore français le sort d’Audin relevait de la justice qui aurait du mener une enquête pour définir les responsabilités éventuelles.

Ce n’est pas à l’exécutif de se mêler de ce qui relève du judiciaire, d’autant que depuis longtemps l’amnistie est passée

Nombre de Français ont disparu pendant la guerre d’Algérie pourquoi s’intéresser à celui là ?

La déclaration de Chirac sur la responsabilité de la France dans la rafle du Vel d’hiv, était certainement aussi malvenue mais enfin on était dans le domaine de l’Histoire et on savait tout des faits, ce n’est pas le cas dans l’affaire Audin.

D’une façon générale ceux qui n’ont pas connu ces époques troublées feraient mieux de se taire, il faut laisser les morts enterrer les morts.

16:09 Publié dans actualites, Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audin, algérie, macron

Écrire un commentaire