Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2017

La terre Adélie.

Il y avait, il y a quelques jours à la télé un reportage sur la terre Adélie à l’occasion du dernier voyage de l’Astrolabe, le petit brise-glace qui la ravitaille depuis 1988.

Dans ce très intéressant reportage on constatait que l’Astrolabe était bloqué par le pack glaciaire à environ 70km de la base Dumont d’Urville où la France maintient en permanence des scientifiques.

Pour acheminer le personnel de relève, les vivres et le matériel nécessaires, il a fallu utiliser l’hélicoptère embarqué.

La terre Adélie a été découverte en 1840 par le capitaine de frégate Dumont d’Urville qui donna à cette terre le prénom de sa femme quand il en prit possession pour la France au nom du roi Louis Philippe.

Dumont d’Urville commandait alors une frégate à voiles qui s’appelait aussi l’Astrolabe en souvenir du bateau de Lapérouse qui fit naufrage à Vanikoro après avoir exploré le Pacifique.

A l’époque l’Astrolabe avait pu atteindre le continent Antarctique malgré la banquise et les icebergs, ce n’est plus possible maintenant.

Il serait intéressant d’expliquer pourquoi malgré le « réchauffement de la planète », la banquise antarctique s’est accrue de plusieurs dizaine de kilomètres

En fait l’Antarctique se refroidit, ce qui contredit la doxa officielle et montrerait que s’il y a bien évolution du climat comme il y en a toujours eu, ce n’est du à l’activité anthropique que très marginalement et qu’il faut chercher les causes ailleurs, activité solaire et instabilité à très grande constante de temps de la circulation océanique, mais ça on ne vous le dira pas.

 

http://dejudasatartuffelettresaumonde.hautetfort.com

 

,

Les commentaires sont fermés.