Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/04/2012

Bien-être

 

Le classement des lycées publics et privés de France pour ce qui est des résultats au bac en 2011 vient de paraître. Ce classement est basé sur la « valeur ajoutée » par rapport au « taux de réussite attendu », cette valeur ajoutée pouvant être positive ou négative.

Le taux de réussite attendu est calculé en fonction de plusieurs critères : l'âge, le sexe, les résultats au collège et l'origine sociale des élèves. La composition sociodémographique de chaque lycée est aussi prise en compte.

Ce classement permet de constater que les lycées privés affichent globalement de bien meilleurs résultats que les lycées publics.

Plutôt que de s’interroger sur les raisons de cette différence, autonomie, meilleur suivi des élèves, les syndicats d’enseignement jugent les critères vieillots et souhaitent en rajouter un  sur le bien-être des lycéens. Serait ce le retour à l’abbaye de Thélème ?

Ceci n’a bien entendu aucun rapport mais on constate actuellement une pénurie d’œufs en Europe, pénurie due à la mise aux normes des poulaillers de poules pondeuses. Sous la pression des associations sensibles au bien-être animal, Bruxelles exige maintenant, pour améliorer les conditions de vie des poules, 600cm2  d’espace par poule, la disposition d’un nid et d’un perchoir. Cette mise aux normes a entrainé une diminution de la production et une poussée de fièvre des cours de l’œuf. On ne sait si l’accroissement du bien-être des poules a entrainé une amélioration de la qualité des œufs.

 

15:33 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.