Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2008

Mort au beefsteak

Le 2 décembre 2008









Messieurs,



Si je comprends bien l’article de Laurence Caramel du 18 novembre « Agrocarburants et bétail européens « détournent » les terres du Sud », l’ONG Friends of the Earthles Amis de la Terre », restons français) reprochent aux européens de manger trop de viande, ce qui entraine par ricochet la déforestation de l’Amazonie pour planter le soja que nous importons du Brésil et d’Argentine.
Nous serions aussi coupables d’augmenter la consommation d’agrocarburants.
Voilà de quoi gâcher mon prochain beefsteak…
Les Amis de la Terre souhaitent donc, apparemment, que nous abandonnions la viande, mais pour manger quoi ? du riz dont la production, on ne le dit jamais, produit du méthane bien plus nocif que l’oxyde de carbone ?
Vous pourriez faire remarquer aux « Amis de la Terre » :
-    que nous mangeons de la viande depuis toujours et que ce n’est pas nous qui avons changé nos habitudes.
-    que le Brésil est le plus gros producteur mondial d’agrocarburants et que ce n’est donc pas l’Europe qui est coupable .
-    que l’Argentine est un gros producteur et exportateur de viande bovine et ovine.
Tout cela a, encore une fois, pour objet de culpabiliser les européens dont la population ne croît pas, alors que l’ « insécurité alimentaire » est due à une croissance démographique incontrôlée notamment en Afrique.
Puis je suggérer au Monde et aux Amis de la Terre de prôner le retour à l’anthropophagie, source économique de protéines ne nécessitant pas de soja et limitant la croissance démographique.
Considération distinguée.

15:30 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.