Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/12/2008

Madoff

Le 18 décembre 2008







Messieurs,



Alors là je trouve ça plutôt amusant : quand vous rendiez compte des affaires « Sentier I » et « Sentier II », jamais vous n’évoquiez le fait qu’il s’agissait uniquement de personnes appartenant à la communauté juive. Le seul cité était le malheureux Daniel Bouton PDG de la Société Générale, un goy, qui fut innocenté. Dans votre article du 14 décembre, « La Société générale et la Barclays relaxées dans l'affaire du « Sentier II » », pas la moindre référence à l’origine ethnique des « 102 personnes physiques … condamnées » tous commerçants du Sentier, rabbins … Il est vrai que les victimes étaient des goyim et que l’affaire n’avait donc aucune importance.
Par contre pour la succulente affaire Madoff, dans vos articles des 16 et 17 décembre on n’ignore rien des origines du coupable « l'homme de confiance de la communauté juive » et on comprend rapidement que ce que vous lui reprochez surtout, c’est d’avoir grugé ses coreligionnaires, crime inexpiable.
J’avoue que le spectacle d’Elie Wiesel larmoyant une fois de plus mais cette fois sur ses sous perdus, m’a personnellement réjoui.
Voilà qui va encore renforcer certains « stéréotypes » comme vous dites.
Considération distinguée.

15:19 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.