Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/01/2008

La mouche zèbrée

le 19     janvier 2008
 



Messieurs,


« Les envahisseurs sont parmi nous
», Laurence Caramel fait fort bien de se préoccuper de la prolifération des « espèces exotiques envahissantes »(« Plus de 10 000 espèces exotiques mettent en danger la biodiversité européenne » Le Monde du 19 janvier)  qui menacent la biodiversité européenne et sont « vecteur de nouvelles maladies »
Bien sur il y à la coccinelle asiatique (Harmonia axyridis ) et la moule zèbrée, mais je constate qu’elle ne parle pas de  l’ « arabicus maghrebinus » et l’ « africanus niger » qu’on rencontre de plus en plus sous nos latitudes, probablement en raison du réchauffement de la planète.
Considération distinguée

14:42 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Les humains faisant tous partie de la même espèce, on ne peut pas parler d'invasion au sens biologique. Toujours biologiquement, les métissages entre populations éloignées apportent toujours un surplus de vigueur à la population qui en est issue. Vive le métissage.
Et comment osez-vous parler de réchauffement de la planète pour expliquer l'immigration? C'est l'exploitation ininterrompue des pays du sud par l'Occident depuis des siècles qui cause ces mouvements de populations.

Écrit par : CALLIER | 28/01/2008

Cher monsieur Callier,
J'admire votre discours politiquement correct, ou alors faut il le lire au deuxième degré, je m'interroge. Puisqu'on en est au métissage je pense que vous encouragez vos filles au cas où vous en avez, à épouser un homme de couleur. Vive le métissage.
Pour ce qui est de l'exploitation des pays du sud, je ne pense pas que leur sort se soit amélioré depuis les indépendances.

Écrit par : francois jourdier | 28/01/2008

Les commentaires sont fermés.