Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/12/2007

Le bien et le mal

le 28 décembre 2007
 


Messieurs,


Il est un quand même comique, Yvon Quiniou, agrégé de philosophie, et membre du comité de rédaction de la revue " Actuel Marx ", quand il prétend ("Laïcité : l'approche sarkozyenne" Le Monde du 28 décembre 2007) se référant aux "Lumières", que l'homme " n'a pas besoin de la référence à une transcendance pour savoir ce qu'il en est du Bien et du Mal ", comme si la "Déclaration des droits de l'homme et du citoyen" dont il a plein la bouche, n'était née en terre de civilisation chrétienne et n'en était qu'un avatar honteux.
Si la religion chrétienne n'était pas à l'origine des choix moraux ayant acquis une valeur universelle, comment expliquer que tous les tyrans en particulier marxistes, Lénine, Staline, Mao, Pol-Pot, Castro… qui semblent avoir l'aval de Mr Quiniou, collaborateur à "Actuel Marx", aient combattu et persécuté le christianisme; avaient ils connaissance du bien et du mal ?
Constatons également que "la République elle-même, les droits de l'homme, l'égalité de l'homme et de la femme, les conquêtes sociales, la conception civile du mariage, la libération sexuelle et l'acceptation du droit à la différence dans ce domaine " valeurs dont Mr Quiniou prétend qu' elles font consensus sont rejetées dans la quasi totalité du monde non chrétien en particulier islamiste. Cela devrait permettre de relativiser leur origine strictement laïque.
Considération distinguée.

15:12 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.