Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/02/2006

L'or vert des kanaks

le 17 février 2006





Messieurs,

Lisant dans votre numéro du 11 février votre dossier “L’or vert des Kanaks”, je constate que vous affirmez que les Kanaks auraient été spoliés “des richesses minières” de la Nouvelle Calédonie. Spoliés par qui? par ceux qui ont découvert le nickel, mis en exploitation? Je ne comprends pas qu’ alors qu’en France, pour vous les immigrés ont tous les droits, vous contestiez ceux de ceux qui sont installés dans l’ile parfois depuis des siècles et en ont assuré la richesse.
Dans cette affaire si quelqu’un a été spolié c’est bien Eramet a qui on a imposé un troc en 1998 que vous qualifiez d’ “hasardeux”.
Je constate quand même que le seul PDG que la SMSP aux mains des kanaks, ait pu trouver est d’origine Vietnamienne... et que les Canadiens dont je ne suis pas sur qu’ils seront plus désintéressés et meilleur employeur qu’ Eramet vont fait venir 3000 Philippins pour construire leur usine. Il est vrai que ce ne sont pas des blancs.
Considération distinguée.

17:35 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

02/02/2006

Chirac l'historien

le 2 février 2006






Messieurs,

Généreusement Le Monde dans son éditorial du 31 janvier 2006 “Chirac l’historien” crédite le Président Chirac de trois discours comme bilan positif de son “règne”, discours destinés à “assumer l’histoire de la France”.
Je serais plus sévère car d’abord, il y a beau temps que les Français assument leur histoire et en particulier que personne ne songe à approuver l’esclavage, pratique d’un autre temps. D’autre part deux de ces discours présentent une version biaisée de l’Histoire.
Condamner sans nuance le “régime de Vichy” pour la déportation des juifs est parfaitement injuste: aucune communauté juive de l’Europe occupée par les nazis n’a été autant épargnée que les juifs français et on ne peut pas admettre que cela soit du uniquement à l’action de “justes” s’opposant à la politique de l’Etat Vichyssois.
D’autre part le discours du 30 janvier 2006 est encore un de ces actes d’autoflagellation dont beaucoup commencent à être excédés.
Il s’ agirait de “contrer la montée du racisme” mais les événements de 2005 ont montré que le seul racisme qui soit en croissance est le racisme antiblanc.
Croyez vous que les descendants des “subsahariens” qui pratiquaient la razzia et la traite de leurs congénères sont prêts à assumer “la part d’ombre” de leur histoire. Bien sur que non, toute cette repentance va à l’encontre du but recherché.
Considération distinguée

15:15 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (5)