Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/12/2005

Démocratie en République Démocratique du Congo

le 23 décembre 2005


Messieurs,


Le 20 décembre, Laurent Greisalmer déclare “tranquillement” que “le bilan de la colonisation est, lui, globalement négatif”. C’est son droit encore qu’il eut fallu qu’il étaye quelque peu cette affirmation péremptoire et plus que discutable.
Par contre je suis sûr que le bilan de la décolonisation est lui, globalement négatif et je le dis aussi “tranquillement” en m’appuyant sur l’article de Philippe Bernard du même jour intitulé “Afrique: la désillusion démocratique” constatant que “la politique se réduit à des jeux d'alliance tordus entre leaders soucieux de conquérir le pouvoir et ses pompes à finance”.
Dans ces conditions l’optimisme qui apparaît dans l’article de Jean Philippe Rémy du 19 décembre où il commente le référendum constitutionnel en République Démocratique du Congo, ouvrant un cycle d'élections (législatives, sénatoriales, locales et présidentielle) dans un pays que vous qualifiez vous mêmes d’ “entité virtuelle” me semble quelque peu surréaliste. D’autant que l’ONU est obligée de maintenir en R.D.C, 18600 soldats et policiers pour établir un semblant d’ordre.
L’acharnement que l’on met à imposer à l’ Afrique des structures démocratiques conduit à des massacres ethniques comme le génocide Rwandais. C’est criminel.
Considération distinguée.

15:45 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.