Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/12/2005

Chère Christiane Taubira

le 21 décembre 2005






Messieurs,

Depuis pas mal de temps vous vous croyez autorisés à mettre au féminin des noms qui n’admettent que le masculin.
C’est comme cela que vous qualifiez Christiane Taubira, dans l’hagiographie que lui tresse, le 20 décembre, Benoît Hopquin, d’ “auteure” de la loi Taubira sur l’esclavage.
Il ne faudrait quand même pas pousser trop loin cette manie en accordant des adverbes au féminin. Je lis en effet par deux fois “Je paye très chère ma liberté de parole”. Je pense qu’effectivement la dame vous est chère mais quand même; retenez vous.
Considération distinguée.

18:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.