Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2005

"Le droit indivisible"

le 30 novembre 2005








Messieurs,


J’avoue ne pas avoir compris le sens de votre éditorial du 27 novembre “Le droit indivisible”.
D’abord votre indignation porte sur l’existence, à vrai dire nullement avérée, d’une succursale de la prison de Guantanamo, dans une base américaine du Kosovo, où seraient détenus des islamistes que vous supposez soumis aux pires traitements, pour conclure que le fait que l’affaire se passe au Kosovo “constitue une circonstance aggravante.(...) Les Occidentaux (n'ayant) pas mené une guerre au Kosovo en 1999 en invoquant des raisons humanitaires pour, aujourd'hui, y tolérer, voire y créer, des zones de non-droit.”
Je tiens à vous faire remarquer que l’indivisibilité du droit vous oblige à vous interroger sur la légitimité d’une guerre destinée à imposer la démocratie par la force, guerre que vous n’avez cessé d’approuver, alors qu’il s’agit, à l’évidence d’une méthode totalitaire.
Cette affaire de supposée prison n’est vraiment qu’une chiure de mouche.
Considération distinguée.

15:25 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

cliquer sur la signature pour faire TOMBER LES MASQUES

Écrit par : PANZER | 10/12/2005

Les commentaires sont fermés.