Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/11/2005

"Ils sont entrés en politique"

le 12 novembre 2005





Messieurs,

Trois pages de Débats dans votre numéro du 11 novembre! Je constate que tous les textes retenus montrent une compréhension absolutoire des émeutes perpétrées par ces populations “reléguées par une France raciste”.
Je voudrais quand même faire remarquer que les émeutiers appartenaient pour la plupart aux arabes et aux “subsahariens”, deux cultures ayant échoué dans tous les pays dont ils sont originaires.
Avez vous vu quelqu’ asiatique Chinois ou Vietnamien, en train de brûler voitures ou écoles? non bien sur.
La France n’est pas raciste mais tous ces “jeunes” qui se disent relègués quel effort font ils pour s’ intègrer? pourquoi la plupart sont ils en “échec scolaire”? Sont ils venus en France, eux ou leurs parents, pour devenir Français, participer au projet national?
Parmi les textes que vous publiez complaisamment celui de Francoise Blum, ingénieur au CNRS, qui considère que ces émeutes sont une “entré(e) en politique”, est un véritable appel à l’émeute: “Et que serait leur colère sans les incendies de voitures ? Les télévisions du monde entier se seraient-elles alors déplacées ? Que fallait-il qu'ils fassent : qu'ils déposent une pétition au Palais-Bourbon?...
...Et on a envie de dire haut et fort : bravo à tous ceux qui, à force de mépris, ont pu aider à l'émergence d'un nouvel acteur collectif...”
Beaucoup ont été condamnés pour moins que ça
Considération distinguée.

16:30 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.