Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2005

Le juge Guzman "tombeur de Pinochet"

le 4 septembre 2005









Messieurs,

Le titre de l’ hagiographie que le 3 septembre 2005 Catherine Legrand tresse pour le départ à la retraite du juge Guzman “Juan Guzman, le "tombeur" de Pinochet” montre bien l’idée que vous vous faites d’une justice impartiale et sereine, car, ne vous en déplaise, le Général Pinochet n’a jamais été ni jugé ni condamné et est donc jusqu’à preuve du contraire innocent.
Mais quand vous qualifiez Pinochet de “l'un des dictateurs les plus sanguinaires du XXe siècle” permettez moi de penser que vous lancer le bouchon un peu loin, car Pinochet que ses pires opposants créditent de 3000 “crimes”, serait un bien modeste bricoleur auprès de Hitler, Staline, Mao, Ho Chi Minh, Castro, Pol-Pot, Bokassa, Imin Dada, Aristide, et pas mal de satrapes Africains, qui semblent l’objet de votre mansuétude.
Je me permets de penser que l’avènement de la 4° République en 1944-45 a fait plus de victimes, souvent injustifiées, que la prise de pouvoir de Pinochet.
Considération distinguée

14:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

01/09/2005

Arno Klarsfeld

le 1 septembre 2005







Messieurs,


Je me demande combien de temps vous tiendrez page ouverte à Arno Klarsfeld dont on ne sait plus s’il est Français ou Israélien. Les propos de ce Virgile de Sharon “Arma virumque cano...” concernant l’évacuation de Gaza, parus le 31 août 2005, sont parfaitement insupportables: Bien entendu les malheurs des palestiniens “c'est le destin que leurs leaders ont choisi pour eux”, les Israéliens n’y sont pour rien.
Quand iil dit que “Ce désengagement permet (...) de placer théoriquement les Palestiniens au pied du mur”, il fait, je pense, une fine allusion à la “barrière de sécurité” qui isole peu à peu les palestiniens. Quel humour... Mais quand il compare l’occupation des territoires à notre présence en Algérie et en Nouvelle Calédonie, je ne le trouve plus drôle du tout.
Son admiration pour Israël ne craint même pas le ridicule: “Dans combien de villages français de 700 habitants les gens parlent-ils plusieurs langues, étudient à l'étranger et font souvent partie d'unités d'élite?” Évidemment on peut regretter qu'à Trifouillis les Oies il n’en soit pas ainsi.
Admirons avec Klarsfeld l’infinie courtoisie de l’armée Israélienne pour expulser les récalcitrants qui tranche quelque peu avec les bulldozers utilisés contre les Palestiniens, et soyons rassurés “Les familles seront raisonnablement indemnisées”
Considération distinguée

15:35 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (1)