Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

04/09/2005

Le juge Guzman "tombeur de Pinochet"

le 4 septembre 2005









Messieurs,

Le titre de l’ hagiographie que le 3 septembre 2005 Catherine Legrand tresse pour le départ à la retraite du juge Guzman “Juan Guzman, le "tombeur" de Pinochet” montre bien l’idée que vous vous faites d’une justice impartiale et sereine, car, ne vous en déplaise, le Général Pinochet n’a jamais été ni jugé ni condamné et est donc jusqu’à preuve du contraire innocent.
Mais quand vous qualifiez Pinochet de “l'un des dictateurs les plus sanguinaires du XXe siècle” permettez moi de penser que vous lancer le bouchon un peu loin, car Pinochet que ses pires opposants créditent de 3000 “crimes”, serait un bien modeste bricoleur auprès de Hitler, Staline, Mao, Ho Chi Minh, Castro, Pol-Pot, Bokassa, Imin Dada, Aristide, et pas mal de satrapes Africains, qui semblent l’objet de votre mansuétude.
Je me permets de penser que l’avènement de la 4° République en 1944-45 a fait plus de victimes, souvent injustifiées, que la prise de pouvoir de Pinochet.
Considération distinguée

14:20 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Il fallait sans doute lire "un des dictateurs les plus sanguinaires de ceux qui sont encore en vie" car un dictateur vivant est tout de même plus excitant qu'un dictateur mort ! Savoir que Pinochet, parce qu'il est vivant, donne encore de délicieux petits frissons à nos journalistes m'amuse... On frissonne de ce qu'on peut, finalement quand on est un intellectuel !

Écrit par : Lux Æterna | 12/09/2005

Mais non Saddam Hussein est toujours en vie, Aristide aussi et Castro et pas mal de dictateurs africains. Depuis des décennies Le Monde fait une fixation maladive sur ce pauvre Pinochet

Écrit par : FRANCOIS JOURDIER | 12/09/2005

Les commentaires sont fermés.