Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/08/2012

Les 30 deniers du Qatar

Le site « Riposte laïque » révèle combien ont reçu du Qatar les dirigeants Syriens qui ont fait défection et ont trahi Bachar al-Assad.

Monsieur Riad Hidjab, premier ministre - en fait une fonction dénuée de responsabilités réelles - avait préparé sa fuite en avance, peut-être même avant sa nomination en transférant son argent et en évacuant sa famille, il aurait reçu un million de dollars, une rente mensuelle de 25.000 $ pendant 25 ans avec un contrat écrit signé du cheikh du Qatar.

L’ambassadeur de Syrie à Bagdad a fait aussi défection : il est parti avec ses trois épouses et ses enfants, toujours vers le même havre de paix, le Qatar.

L’ambassadeur de Syrie en Mauritanie, Ahmad Saïd el-Bunni, a lui aussi été approché par l’ambassadeur qatari à Nouakchott qui lui a proposé en guise de gratification, s’il annonçait sa défection, un revenu mensuel de 20.000 $ sur 20 ans, un séjour permanent à Doha et un cadeau cash de un million de dollars

L’ambassadeur de Syrie a refusé la proposition, l’a considérée comme une immixtion flagrante dans les affaires de la Syrie et a mis en garde l’ambassadeur Qatari de ne pas renouveler la proposition.

Le Président du Conseil Transitoire de Libye, Moustafa abd el-Jalil, avait reconnu que le Qatar a dépensé pour la révolution de Libye plus de deux milliards de dollars et que le plan de l’assaut décisif sur Tripoli a été établi au Qatar. Et il a ajouté : « le Qatar soutient les courants islamistes et vise à construire une organisation arabe fondée sur la charia musulmane comme système de gouvernance ».

Remarquons que le Qatar commence à financer des entreprises et des actions en Seine Saint Denis avec l’idée évidente d’y développer l' islamisme.