Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/03/2014

Oser l'antisémitisme

Avant hier, ils étaient 800 de tous les partis, sauf bien sur du FN, mais dont le Président de la République et beaucoup de ministres, à se précipiter à la convocation du CRIF pour un diner kacher. Comme d’habitude on a parlé du soutien nécessaire à Israël, condamné l’antisionisme, mais surtout de l’antisémitisme qui devrait être proclamé « cause nationale ». C’est quand même étonnant de voir dans un état laïc où les références ethniques sont interdites, une communauté ethnique ou religieuse, on ne sait, dicter sa politique au gouvernement et lui reprocher l’insuffisance de son action en sa faveur et de voir les ministres, qui savaient d’ailleurs ce qui les attendait en venant, écouter sans protester, sans se défendre et même sans ficher le camp. On voit là à quel degré de sidération on en est arrivé.

D’autant qu’on comprenait bien, à écouter le président du CRIF, que les responsables des agressions antisémites viendraient de l’extrême droite et principalement du Front National ce qui est faux.

Et bien moi je pense que, ceux qui se disent représenter les juifs faisant de la politique, ne serait-ce qu’en privant le front national mais aussi Mélenchon se ces agapes kacher, j’ai le droit de ne pas être d’accord avec cette politique et de proclamer mon antisémitisme. Je le dis bien fort, les juifs commencent à me gonfler sévère.