Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/06/2021

Batteries chinoises

Il fallait les voir, Bertrand et Macron, se congratuler pour la construction à Douai d’une usine de batteries destinées aux automobiles électriques Renault.

Ce succès devant sauver plus d’un millier d’emplois, les deux l’attribuaient à leur action personnelle.

Oui mais on constate qu’il s’agit d’une usine chinoise, un investissement de deux milliards d’euros, qui montre que nous ne sommes plus capables de fabriquer des batteries à moins d’être sous-traitant d’une entreprise chinoise. Voilà où nous en sommes. Et encore on oublie de dire qu‘on va être contraints de fermer les usines où sont fabriqués des moteurs à essence ou diesel, domaine où nous sommes très bons et qui fournit beaucoup plus d’emplois que ceux créés à Douai.

Les véhicules notamment hybrides sont moins polluants, si on tient compte du cycle de vie total et du recyclage, que les voitures électriques, cela ne fait rien c’est mode et sous peu les Me Hidalgo de France et de Navarre vont les interdire dans les villes, sans se préoccuper d’ailleurs de savoir comment sera produite l’électricité nécessaire, moulins à vent ou panneaux solaires, puisque l’énergie nucléaire, c’est mal.

Constatons que Peugeot a fait la même démarche, mais c’est de Japonais qu’ils seront sous-traitants. Pauvre France.

Écrire un commentaire