Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2018

Antisémitisme et marxisme.

Le 21 avril, Le Monde titre « En Pologne, une libération du discours antisémite ». Inquiet, on se précipite sur l’article, en fait il s’agit des « ravages provoqués par le vote, le 1er  février, d'une loi mémorielle controversée, condamnant le fait " d'attribuer à la nation ou à l'Etat polonais (…) la responsabilité ou la coresponsabilité " des crimes nazis commis contre les juifs pendant la guerre. »

Au contraire des Français les Polonais se refusent à se reconnaître une quelconque responsabilité dans la Shoah même si beaucoup de camps de déportation étaient sur leur sol. Ils considèrent que pendant la période d’annexion nazie, ils avaient perdu tout pouvoir de décision.

Cette loi a déclenché une crise diplomatique aiguë avec Israël et son satellite, les Etats Unis, ce qui prouve bien que l’innocence de la Pologne n’allait pas de soi à Tel Aviv. Les Polonais soupçonnent d’ailleurs Israël de vouloir obtenir des indemnités : Un journaliste influent Rafal Ziemkiewicz qui « peut se prévaloir en Pologne de l'aura d'un Eric Zemmour, en plus ultra » - Zemmour antisémite il faut oser – n’hésite pas à écrire "Pendant des années, j'ai persuadé - les Polonais - qu'il fallait soutenir Israël. (…) Aujourd'hui, à cause de quelques stupides et cupides parasites, je me sens comme un crétin.": En France nous avons préféré indemniser même pour les « crimes » de la SNCF.

Signe de l’antisémitisme régnant en Pologne : « 51  % des Polonais disent ne pas vouloir que leur fille épouse un juif. » Combien de juifs en Pologne ou ailleurs souhaitent que leur fille épouse un goy ?

Tout cela est affligeant, comment peut on rendre la Pologne responsable des crimes Nazis alors qu’elle était occupée et avait perdu toute autonomie?

Pour complèter Le Monde s’indigne d’une montée de l ‘antisémitisme en Autriche du fait du FPÖ « l’allié autrichien de Marine Le Pen » – nous y voilà – et même horresco referens, en Allemagne.

Rien que de bien habituel si dans le même N° Le Monde constatait avec la plus grande indulgence voire compréhension, que « le marxisme s’épanouit aux Etats-Unis »

Karl Marx serait aujour d’hui « unanimement reconnu comme un auteur majeur, et sans doute le meilleur penseur du capitalisme. » Admirable, oubliées les catastrophes auxquelles les réflexions de ce penseur ont conduit, le goulag, les millions de morts - sans parler de Mao et de Pol Pot - l’oppression de la moitié de l’Europe et sa ruine. " les générations d'aujour d'hui se tournent vers le marxisme pour de tout autres raisons. Elles font l'expérience de la précarité, de la dette. Le marxisme et le socialisme leur permettent de penser ces inégalités ". A quand la réhabilitation de Hitler ?

 

 

Écrire un commentaire