Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/11/2008

Noir c'est noir

le 16 novembre 2008






Messieurs,



La chronique de Véronique Maurus du 16 novembre « Appeler un Noir un Noir », m’a, je l’avoue, bien fait rigoler. Elle se plaint de ne plus pouvoir utiliser des mots tabous comme « noir », « musulman », « juif », définissant  couleur de peau, ethnie ou religion .
C’est bien certain et l’on voit chaque jour fleurir des circonlocutions bizarres, comme jeunes, subsahariens, issus de l’immigration… dont on sait très bien ce qu’elles veulent dire.
J’ai personnellement noté « personnes féminines » pour femmes ou « personnes noires » là où il était pertinent d’écrire noirs ou nègres, comme disait Senghor ou Césaire.
Mais enfin qui a créé ce politiquement correct et décidé de s’y soumettre sinon vous même. Personne ne vous oblige à utiliser ces formules ridicules : appelez chat un chat et noir un noir, vos lecteurs s’y habitueront.
Considération distinguée.


16:12 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.