Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/04/2008

Vive Ben Ali

le 29 avril 2008
 
 





Messieurs,
 

Votre éditorial du 29 avril intitulé « Mauvaise manière » reproche à Nicolas Sarkozy d’avoir constaté qu’en Tunisie « l’espace des libertés progresse », satisfecit qu’il aurait « eu tort » de donner à M. Ben Ali et ainsi fait une « mauvaise manière aux courageux démocrates tunisiens » dont tout le monde sait bien qu’ils sont fort peu .
Vous supposez que le raisonnement du Président est : « Ben Ali ou les islamistes » .
Vous considérez cette évidence « comme une erreur d’analyse » et vous ajoutez cette affirmation définitive : « l'islamisme se nourrit de la suppression de toute opposition, de toute vie démocratique ».
Je me demande par quel exemple vous pourriez justifier une telle opinion.
En Irak, on a vu ce qu’a donné l’éviction de Saddam Hussein.
Dans le même numéro, j’apprends que le nouveau gouvernement pakistanais issu d’élections démocratiques vient de se faire rembarrer par les talibans pakistanais qu’il avait approchés pour un accord de paix.
Plus loin vous nous informez que le Danemark est sur le point d’interdire un mouvement islamiste « que de nombreux Danois considèrent comme un danger pour leur pays ».
Alors moi je vous le dis tout de go, je continue à souhaiter que M. Ben Ali reste le plus longtemps possible au pouvoir en Tunisie dont il fait la prospérité.
Seule la force fait reculer l’islamisme.
Considération distinguée.

18:48 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.