Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/10/2007

Immigration et colonisation

le 10 octobre 2007





Messieurs


Que comme vous l’exposez dans votre éditorial du 10 octobre (La France immigrée), la Cité nationale de l’histoire de l’immigration de la porte Dorée, ait été inaugurée en catimini montre bien le sentiment général que ce musée constitue un nouveau renoncement à ce qui fait la grandeur de notre Histoire.
Car cette histoire commune entre la France et ses anciennes terres d’outremer, je l’assume pleinement comme l’assument tous les Français qui n’ont pas été intoxiqués par une histoire biaisée, un enseignement partisan.
Comment pouvez vous dire qu’elle « accentue les difficultés d'intégration des dernières vagues d'immigration, maghrébines et africaines » alors que c’est à cause d’elle qu’elles ont choisi la France et parlent notre langue ?
Il aurait fallu conserver la destination première de l’édifice et créer la Musée de la plus grande France. On y aurait rendu gloire à Jacques Cartier du Canada, Cavelier de La Salle de la Louisiane, Bougainville de Tahiti, La Grandière et Francis Garnier d’Indochine, Savorgnan de Brazza du Congo, Charles de Foucauld du Sahara, Lyautey du Maroc et bien d’autres qui ont répandu notre civilisation et nos valeurs à travers le monde.
On a choisi la repentance, vous approuvez, c’est désolant.
Considération distinguée

17:35 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.