Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/10/2007

La haine et le"détail"

le 7 octobre 2007
 

 Messieurs

Je ne vois pas où Eric Fottorino voit de la haine (« Haine des autres, haine de soi » éditorial du 5 octobre) quand un état confronté à une immigration venant de pays où la notion de famille est extensive, où l’état civil est incertain et où le trafic des faux papiers est une industrie, se dote des moyens de contrôle nécessaires, en l'occurrence le "détail" du test ADN.

Faudrait-il, quand au titre de l’immigration de travail on fait venir un « technicien de surface », être d’obligé d’accueillir une flopée d’enfants au statut familial incertain, au nom « de cultures singulières » qui ne sont pas les nôtres, enfants qui une fois grandis refuseront tout travail pénible et iront gonfler les ghettos des cités.

La haine, je la vois quand on ravage Saint Dizier, quand on agresse des pompiers, quand des bandes ethniques s’entretuent à la gare du Nord, et il n’est pas nécessaire de l’alimenter encore.  

Evoquer « la traque de l'enfant illégitime » réservée aux étrangers, relève de ces amalgames imbéciles dont Le Monde est hélas friand, décidément vous êtes aussi irresponsables qu’incorrigibles.

Considération distinguée

19:05 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.