Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/05/2007

Benoît XVI au Brésil

le 10 mai 2007
 
 
 
Messieurs,
 
Si j’en crois votre éditorial du 9 mai, « Benoît XVI et le Brésil », ce pape, à vos yeux calamiteux, serait incapable de comprendre la nécessité de la « théologie de la libération » en Amérique latine. Vous constatez que des « épiscopats timorés » , à la solde des forces noires de l’Opus Dei et des Légionnaires du Christ, s’intéressent plus à la formation des prêtres et au combat pour la vie, qu’ à la lutte contre les régimes militaires – ici passe le fantôme de Pinochet- .
Il me semble que l’Amérique latine ayant basculé à gauche, Mrs Lulla, Chavez, Morales, et Me Bachelet peuvent prendre la relève, et laisser l’ Eglise s’occuper des âmes, ce qui me semble plus dans son domaine que se préoccuper « de l'écologie ou les droits des populations indiennes de Bolivie ou d'Equateur »
D’ailleurs Aristide, que vous omettez, je ne sais pourquoi, dans la liste de vos « prophètes » a montré en Haïti, ce qui se passait quand l’Eglise sortait de son rôle.
Je me demanderai toujours pourquoi, alors que vous exigez chez nous une laïcité sourcilleuse, il faudrait que l’Eglise se mêle chez les autres de politique.
Considération distinguée
 
 

14:43 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.