Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/03/2007

L'indépendance du Kosovo

le 29 mars 2007





Messieurs,

Dans son éditorial du 28 mars 2007 « De Pristina à l’Europe », Le Monde prend acte « sans gaieté de cœur » de la nécessité de l’indépendance du Kosovo. Je voudrais rappeler que cette indépendance est contraire aux engagements pris en 1999 au moment de l’intervention de l’OTAN qui s’était engagée à maintenir le Kosovo au sein de la Serbie et à s’opposer à toute épuration ethnique. Or les Serbes ont pour la plupart été chassés du Kosovo et maintenant l’ONU veut lui accorder l’indépendance.
Vouloir justifier ce reniement « par le crime subi et la résistance qu'ils (les albanophones) y ont opposée, (leur donnant) un droit à disposer d'eux-mêmes » est plus que spécieux car, d’une part, les crimes ont été partagés et ensuite il ne fallait pas 8 ans pour faire cette constatation. C’est aussi oublier les souffrances subies par les Serbes du fait de l’intervention de l’OTAN.
Quant à attribuer l’éclatement de la Yougoslavie en 1991 à Milosevic, il faut oser : tout le monde sait que c’est la proclamation de l’indépendance de la Slovénie et de la Croatie, immédiatement reconnue par l’Allemagne qui a déclenché le processus dont les Serbes ont été les principales victimes.
Vous pensez que « la communauté internationale doit aussi signifier que le mouvement de fragmentation doit s'arrêter là » ; voilà un vœu pieux qui serait autrement crédible si on n’admettait pas l’indépendance du Kosovo.
Décidément Le Monde aura de bout en bout manié la désinformation sur la question du Kosovo.
Considération distinguée

17:00 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.