Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2006

Mengistu vs Pinochet

le 15 décembre 2006




Messieurs,

Il y a des coïncidences intéressantes: en même temps que meurt Augusto Pinochet sous les condamnations unanimes des bien-pensants, Mengistu Haïlé Mariam, le Négus rouge d’ Éthiopie est condamné pour génocide.
Alors que depuis des années vous avez fait de ce pauvre Pinochet votre bête noire absolue, combien de fois nous avez vous entretenu de Mengistu? pratiquement jamais. Évidemment il était de gauche “imprégné de vulgate marxiste” et ses crimes n’étaient pas dignes d’intérêt.
Pourtant vous nous dites maintenant que “les purges sanglantes se succèdent contre les "contre-révolutionnaires" supposés, tandis qu'une "terreur rouge" gagne les campagnes” et que “des dizaines de milliers de personnes - dont des milliers d'enfants et d'adolescents - y perdront la vie dans des conditions souvent atroces.”
Le règne de Mangistu coïncida presqu’ exactement avec celui de Pinochet, 1973 - 1991, et ses exactions sont sans commune mesure et pourtant seul Pinochet fut l’objet de votre constante vindicte.
Même actuellement vos quelques articles rendent compte de la condamnation de Mengistu d’un ton détaché et bénin.
Voilà un bel exemple de votre relativisme historique.
Considération distinguée.

16:29 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (3)

Commentaires

Entièrement d'accord avec vous,
Pinochet était un amateur à coté de Mengistu ! Rappelons que ce dernier est réfugié chez Mugabe, le sinistre dictateur spécialisé dans le racisme anti-blancs... à qui notre président avait serré la main en 2003. La France est vraiment la patrie du deux poids deux mesures...
Amicalement,
Frédéric Chataigner.

Écrit par : Frédéric Chataigner | 16/12/2006

Il y a quelques jours Le Monde n'avait pas hésité à qualifier Pinochet d' "un des dictateurs les plus sanguinaires du vingtième siècle" Il faut quand même oser

Écrit par : FRANCOIS | 16/12/2006

Oui, il fallait oser!
Sans parler du vieux bobard recyclé par Le Monde, à propos de corps jetés dans le Rio Mapocho... alors que c'est un torrent glaciaire qui ne pourrait pas charrier grand chose!
Amicalement,
Frédéric.

Écrit par : Frédéric Chataigner | 17/12/2006

Les commentaires sont fermés.