Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2006

L'électorat Front national

le 23 avril 2006




Messieurs,

La Chronique de Patrick Jarreau du 22 avril "L’électorat convoité du Front national" "force marginale et cependant menaçante (!)" m'a "interpellé" à plusieurs reprises.
Après une analyse pour le moins constestable de la gestion de la municipalité F.N. de Toulon, je lis que cette famille politique est disqualifiée par ses liens avec "la seconde guerre mondiale, l'Occupation, la collaboration, le génocide des juifs". J’avoue ne pas voir en quoi le Front National est plus lié à cette triste période que le Front Populaire et les communistes.
Mais là ou j'ai vraiment buté c'est à la lecture du diagnostic formulé sur Bruno Mégret: "Mais cet adepte d’une extrème droite plus sophitiquée que celle de son ancien patron et se nourissant des élaborations idéologiques de la nouvelle droite postnazie n'a pas pu tirer de son culturalisme radical des recettes de gestion électoralement performantes". J’ai lu plusieurs fois et n'ai toujours pas compris. C'est grave docteur Diafoirus?
Considération distinguée.

16:50 Publié dans actualites | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.