Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2005

Cité de l'Immigration

le 2 Novembre 2005







Messieurs,


Ainsi à vous en croire (Le Monde du 1° novembre) la Cité Nationale de l’ Histoire de l’Immigration va squatter le Musée des Colonies. Cette triste évolution est un superbe raccourci de la décadence Française.
On ne peut qu’ imaginer ce que ce temple du politiquement correct va abriter d’ autoflagellation et de repentance.
Il est vrai que la demande des “associations d’immigrés” est, dites vous, très forte et qu’il s’agit de faire ressortir “le métissage des racines françaises”.
Je persiste à penser que les “Gaulois” dont je suis, auraient préféré que le musée de la porte d’Orée, conserve sa vocation première et devienne le Musée de la Colonisation ou de l’Empire Colonial et fasse ressortir les bienfaits de l’ oeuvre coloniale française. On peut toujours rêver.
Enfin on pourra faire “une installation”, comme on dit maintenant en muséologie, avec le Transformateur EDF de Choizy-sous-Bois et présenter des “visuels” des combats dans les cités sensibles du 9.3.
Votre article fait bien ressortir l’aspect politique du projet, supposée machine de guerre contre le Front National. Évidemment...
Pauvre France.

15:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Il s'agit de l'empire coloniale centripede,jusque là il avait été centrifuge.Il n'y ni lieu de s'inquiéter ni motif à complainte.
Le propos du batiment n'est il pas d'actualiser la représentation de la colonisation? de donner son sens à l'incessant trafic des empires donc de l'impérialisme.....il y aura beaucoup de place pour montrer et démontrer l'entreprise colonisatrice dont la france est l'objet

Écrit par : gongoro | 09/11/2005

Hélas je ne pense pas qu'il faille avoir un point de vue optimiste sur cette décision. Je crains que l'on ne caviarde les fresques à caractère colonial qui orne cet édifice. On peut toutefois espèrer qu'il fasse l'objet du prochain autodafe des banlieues

Écrit par : FRANCOIS JOURDIER | 10/11/2005

Les commentaires sont fermés.