Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2005

Pie XII et les enfants juifs

le 16 janvier 2005

Messieurs

Pinochet, le sanguinaire dictateur Chilien, étant enfin mis en examen pour un meurtre et neuf disparitions, vous voilà repartis à la chasse au Pie XII.
L’article d’Alain Tincq publié le 11 janvier - malgré un titre digne de D.J.Goldhagen - exprimait les plus expresses réserves sur la valeur de la note que D.J.Goldhagen considère lui comme de la main de Pie XII: pour lui l’Eglise n’a pas recueilli des enfants juifs elle les a “volés pour Jésus”. Le Pape est donc un “criminel” voire “un des plus grands kidnappeurs des temps modernes”
Personne ne se demande ce que ces “milliers” d’enfants sont devenus, les organisations juives si promptes et si efficaces pour récupérer les biens spoliés et racketter les banques, se seraient montrées d’une totale inefficacité pour retrouver les enfants “volés” par l’Eglise. Étonnant.
Bien entendu, pour faire bon poids, Pie XII s’est comporté en allié des nazis pour persécuter les juifs.
Je voudrais rappeler qu’en 1945 Giuseppe Nathan, commissaire de l’Union des communautés israélites, le docteur Leo Kubowitski, secrétaire du Congrès Mondial hébraïque, 80 délégués des réfugiés juifs, provenant des camps de concentration allemands remercièrent Pie XII pour son action et qu’à la mort du Pape en 1958, Golda Meir exprima “le deuil de l’humanité pour la mort de Sa Sainteté Pie XII." et continua: "Quand le terrible martyre de notre peuple arriva, pendant la décennie de la terreur nazie, la voix du Pape s’ éleva pour les victimes […] Nous pleurons un grand serviteur de la paix"
Je ne pense pas que la publication de ce texte haineux fera beaucoup reculer l’antisémitisme qu’ il encourage et fonde.
Considération distinguée.

15:40 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.