Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/08/2005

Les idées fixes de Fottorino

le 9 février 2005







Messieurs


Je pense que Eric Fottorino va un peu loin quand, dans son billet du 5 février intitulé assez ignoblement “Auschwitz-Gollnisch”, il refuse “aux historiens le droit de discuter librement du drame concentrationnaire.”
A quoi ça sert que Lanzmann se décarcasse: “A quoi sert Shoah, le film de Claude Lanzmann ?”
Ainsi la vérité révélée est établie une fois pour toute et soixante ans après on n’a pas le droit d’y revenir. La bible à un livre de plus : “le livre de Claude Lanzmann”
Trois jours plus tard, le 8 février le même Fottorino dans son billet, “Un ami personnel” choqué de la façon cavalière dont Fauré Eyadéma a pris le pouvoir au Togo, taille un costard à son défunt père “dictateur de brousse” et cherchant des cas comparables, ne pense pas une seconde à vos amis Castro, Aristide ou Mugabe mais fait immédiatement référence au sanguinaire dictateur Chilien Pinochet. Alors là cela tourne vraiment à l’idée fixe.
Considération distinguée.

15:51 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.