Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/04/2013

Haro sur le baudet.

L’affaire Cahuzac, quel hourvari, quelle indignation. Bien sur il a menti, mais l’argent dissimulé, jusqu’à nouvel ordre, il ne l’avait pas volé, à moins qu’il provienne de la période où Cahuzac servait de conseil pour les laboratoires pharmaceutiques auprès de Even ministre de la santé.

Il a menti mais que font les politiques à longueur d’année en dissimulant la réalité des faits, en jurant qu’ils n’augmenteront pas les impôts.

Et des histoires il y en a eu, le sang contaminé, les rétrocommissions de Karachi, les affaires corses, Bernard Tapie, les frères Guérini, j’en oublie…Combien de politiques ont un passé judiciaire ?

Nos hommes politiques sortent de la même école, fréquentent les mêmes loges, appartiennent au club Le Siècle. Les alternances n’en sont pas, seulement un système de balançoire où les mêmes reviennent une fois sur deux.

Si nos hommes (et nos femmes) politiques étaient honnêtes et désintéressés, ils ne cumuleraient pas les indemnités, ne se voteraient pas des avantages et des privilèges parfaitement abusifs et diminueraient leurs effectifs : 39 ministres !

L’affaire Cahuzac c’est un cordon sanitaire pour faire croire qu’il s’agit d’un cas isolé, que personne d’autre n’est coupable, que personne ne savait.

Alors on crie « haro sur le baudet, ce pelé ce galeux d’où nous vient tout le mal » Ah les faux culs.

« L'Ane vint à son tour et dit : J'ai souvenance
Qu'en un pré de Moines passant,
La faim, l'occasion, l'herbe tendre, et je pense
Quelque diable aussi me poussant,
Je tondis de ce pré la largeur de ma langue.
Je n'en avais nul droit, puisqu'il faut parler net.
A ces mots on cria haro sur le baudet.
Un Loup quelque peu clerc prouva par sa harangue
Qu'il fallait dévouer ce maudit animal,
Ce pelé, ce galeux, d'où venait tout leur mal.
Sa peccadille fut jugée un cas pendable.
Manger l'herbe d'autrui ! quel crime abominable !
Rien que la mort n'était capable
D'expier son forfait : on le lui fit bien voir. »

 

http://dejudasatartuffelettresaumonde.hautetfort.com