Google Analytics

Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/02/2020

Retour vers le passé

La loi Egalim impose aux cantines scolaires de prévoir un repas végétarien un jour par semaine, cette invention de bobos a été fort mal accueillie dans les campagnes surtout dans les régions d’élevage. On voit par là d’autre part à quel niveau sont descendus les débats de nos élus.

Poursuivi dans mon sommeil par cette décision ubuesque, j’ai fait un rêve :

Pour mieux cadrer cette décision et en vérifier l’application il a été décidé que le jour maigre serait dans toute la France, y compris l’outremer, le vendredi pour que les enfants arrivent au week-end l’estomac léger.

Il a ensuite été décidé que pendant 40 jours, pour se déshabituer du gaspillage et sauver la planète, les Français seraient incités à alléger leur alimentation. Ils devraient se contenter de protéines végétales venues des pois chiches et des lentilles. Pour cette période appelée « jeûne » on choisit les quarante jours qui précèdent le dimanche de Pâques.

Le premier jour du jeûne serait donc un mercredi appelé « Greta Day », chacun se repentirait de son mauvais bilan carbone et des atteintes à la biodiversité en particulier par la lutte contre les moustiques, qui seraient une espèce protégée. Le matin chacun serait invité à se couvrir la tête de cendres issues de la combustion des centaines de milliers de sapins de Noël sacrifiés par la folie des hommes.

Enfin pour favoriser le « vivre ensemble » on inviterait chacun à se réunir un jour par semaine, le dimanche, dans les salles des fêtes de chaque quartier ou agglomération. Ces communautés seraient nommées « paroisses » comme au Québec.

J’ai une fois de plus, été réveillé par le son des cloches que des provocateurs balançaient à toute volée. Tiens on pourrait les interdire quelques jours à la fin du jeûne.

 

 

 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail

Écrire un commentaire