Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/04/2013

I have a dream

Comme tous les soirs. Je luttais contre une insomnie nocturne venue avec l’âge en lisant Le Monde au lit. Je lisais un article intitulé « L’Allemagne compte sur l’Elysée pour réformer la France ». Je dus m’endormir, car je me retrouvais devant une petite gare de province, le Président Hollande était sur le quai en tenue de chef de bataillon de réserve, coiffé d’un képi. Un train entra en gare trainé par une locomotive à vapeur. Angela Merkel en descendit, habillée d’un de ses tailleurs gris-vert qu’elle affectionne et coiffée d’une casquette ornée d’un aigle aux ailes déployées stylisé. Elle salua d’un geste amical, levant haut le bras et alla serrer la main du Président français. Je remarquais alors le nom de la gare : Montoire.

Comme maintenant l’horloge indiquait l’heure de Berlin.

Tout ça pour ça.

Les commentaires sont fermés.